Edition indépendante Angers 49 - Pays de Loire

NOS AUTEURS

Patrick Amara
Patrick Amara  : auteur du petit pavé
Retrouvez-nous sur Facebook

Revues >> Délits d'encre

Abonnement - Photo de6_0.jpg

Abonnement


Résumé

Une revue dans la tradition des revues littéraires qui ont marqué leur époque, pour garder le "sens critique" et des "débats" sur la littérature, la philosophie, les idées.


Abonnement simple aux Délits d’encre - 40 € les 4 numéros, une parution par saison (frais de port inclus)



Decembre 2020
ISBN :
80 pages - Format : 14,5x21 - 40 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d'encre, n° 17 - Photo de-17.jpg

Délits d'encre, n° 17


Résumé

On dit que la nouvelle est "l’enfant rebelle" de la littérature française.


La nouvelle est un genre littéraire apparu à la fin du Moyen Age avec des thèmes réalistes en réaction au conte, beaucoup plus ancien, qui était lié à la morale.


Depuis les nouvellistes ont développé d’autres possibilités du genre, allant du policier au fantastique, en passant par la nouvelle érotique, comme aussi pour le conte qui peut être désormais amoral, voire immoral.



Août 2017
ISBN : 978-2-84712-543-6
50 pages - Format : 14,5x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d'encre, n° 16 - Photo couv_2.jpg

Délits d'encre, n° 16


Résumé

Gavroche : il y a cent ans... Octave Mirbeau - par William Cherbonnier


Grognard : un gentilhomme d’Octave Mirbeau - préface par Pierre Michel


Gribouille : un gentilhomme - roman inachevé par Octave Mirbeau



Juin 2017
ISBN : 978-2-84712-531-3
144 pages - Format : 14,5x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d'encre, n° 15 - Photo couv-delits-15_mise-en-page.jpg

Délits d'encre, n° 15

Hommage à Marc Leclerc


Résumé

Ce numéro vous parle d’un temps que les moins de vingt ans veulent rarement connaître.
Et pourtant, et pourtant !



Février 2017
ISBN : 978-2-84712-524-5
66 pages - Format : 14,5x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d'encre, n° 14 - Photo couv-delits-14_mise-en-page.jpg

Délits d'encre, n° 14

Almanach du calendrier républicain


Résumé

En ce début de campagne électorale, les candidats prônent  tous la « rupture » avec le passé, le plus souvent pour nous proposer les mêmes recettes politiques, économiques, culturelles du passé. Quelle ironie !



Decembre 2016
ISBN : 978-2-84712-518-4
60 pages - Format : 14,5x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d'encre, n° 13 - Photo couv-delits-13-ok.jpg

Délits d'encre, n° 13

Guère épais ou Manifeste pour la petite édition


Résumé

Les mots du Délit

« Ce n’est pas la violence mais le bien qui supprime le mal »
Guerre et paix - Léon Tolstoï


Vous-êtes vous déjà demandé pourquoi vous pouvez tenir un livre entre vos mains ?
Eh bien, ne cherchez pas de réponse philosophique du  genre « c’est un outil qui permet de résister », ou encore « c’est pour accéder à la culture ». Car c’est tout simplement parce qu’il existe. Et s’il existe, c’est parce qu’un éditeur s’est intéressé à un manuscrit puis à un auteur, puis qu’il a pris le risque de l’éditer. 
Bien sûr il est désormais possible de « faire » un livre à l’unité par Internet, donc de faire exister un livre sans prendre de risque. Mais qui, dans ce cas, en dehors des proches et de la famille de l’auteur, osera lire un livre – pour lequel aucun tiers n’a pris le risque d’investir son argent, son temps – juste pour son style, son univers ?
Autrement dit, sans éditeur, pas de livres, et sans risque, pas d’édition. 
Même si par ces temps de zapping, d’éphémère, de marchandisation de tout et des restes, l’avenir de l’édition – et notamment la petite édition – n’est « guère épais », elle est là, elle résiste et continue de prendre des risques ! Pour s’en convaincre dans ce numéro, un méli-mélo de textes du Petit Pavé et de l’Autre LIVRE retrouvés pour l’occasion, une nouvelle pour conserver le goût de l’écriture et, pour l’exemple, des archives des « Lettres françaises » de 1944, qui nous encouragent malgré les évènements à poursuivre le risque de délit d’encre. 



Août 2016
ISBN : 978-2-84712-507-8
86 pages - Format : - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d'encre, n° 12 - Photo de-12.jpg

Délits d'encre, n° 12

Etat de siège : Poètes, vos papiers !


Résumé

Il y a peu de limites aux motifs avancés par une société humaine (et sa police) pour utiliser l’état d’urgence en état de siège, celui-ci étant le meilleur moyen de dicter à l’individu ses actes, ses idées, ses sentiments les plus intimes et tout cela dans un climat de peur.
Sans compter les dommages collatéraux, résumons quelques-uns de ces délits poétiques et politiques, il y a bien sûr André Chénier exécuté pour un autre, le délit religieux, comme pour Marot qui n’a pas eu le droit de se faire Huguenot, ou encore le délit du refus que l’on peut illustrer par le poète résistant Robert Desnos.



Mai 2016
ISBN : 978-2-84712-491-0
66 pages - Format : 14,5x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d'encre, n° 11 - Photo de-11.jpg

Délits d'encre, n° 11

Chansons gaillardes et libertines


Résumé

Le folklore français est certainement l’un des plus riches du monde, ceci par le simple fait que la langue française a toujours trouvé des poètes qui savaient la travailler et qui, ayant l’amour de leur art, ont su lui donner un passé digne de son prestige. Il était normal qu’à travers tous ces textes, il se trouvât des œuvres le plus souvent chantées que l’on qualifiait à l’époque de     « Gaillardes ». Elles ont traversé, vous le jugerez vous-même dans les pages qui suivent, sans encombre les années et les siècles pour nous parvenir presque intactes en ce XXIe siècle.



Janvier 2016
ISBN : 978-2-84712-477-4
86 pages - Format : 14,5x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète
Délits d’encre, n° 9 - Photo de9.jpg

Délits d’encre, n° 9

Le pauvre !


Résumé

Le pauvre !


Combattre les pauvres ou combattre la pauvreté ?


Marre d’entendre n’importe quoi sur les pauvres :


- les pauvres, ça pue


- les pauvres sont des fraudeurs


- la pauvreté est due à l’assistanat


- c’est parce qu’ils ne veulent pas travailler, de mon temps...


Quotidiennement, ces idées fausses, et bien d’autres, nous sont assénées par les politiques, les médias. Ces idées humilient une couche de la population paupérisée et de plus en plus importante et dressent des barrières dans le peuple.


... Si on veut faire disparaître la pauvreté, il suffit de lutter contre les inégalités.



Mai 2015
ISBN : 978-2-84712-452-1
64 pages - Format : 14,5x21 - 10 €uros



Accéder à la fiche complète