Edition indépendante Angers 49 - Pays de Loire

NOS AUTEURS

Jean-Claude L’Hôtellier
Jean-Claude  L’Hôtellier : auteur du petit pavé

Biographie

Né le 23 juin 1947 à Saint-Brieuc dans les « Côtes du Nord ». Jean-Claude L’Hôtellier, marié, est père de deux enfants. Il a effectué sa scolarité non seulement dans cette ville, mais encore en ...
Accéder à la fiche complète
Tous les auteurs
Retrouvez-nous sur Facebook

LA REVUE DE PRESSE, la presse en parle07-03-2008

Philippe Ndlec, la passion de l'criture - Photo nedelec.jpg

Philippe Nédélec, la passion de l'écriture

L'écriture, Philippe y est venu presque naturellement, sans se poser de questions. Depuis l'adolescence, le stylo est devenu son outil de prédilection pour exprimer ses émotions et ciseler des phrases sur une page blanche.
Mais c'est d'abord par le journalisme qu'il est entré dans le monde de l'écriture. Pendant ses études universitaires, il couvre le week-end des événements sportifs pour Ouest-France et rédige les commentaires dans la foulée.
Philippe devient ensuite journaliste au Conseil Général et écrit dans Anjou Magazine et Caractères d'Anjou. Aujourd'hui, il rédige encore quelques articles pour Maine-et-Loire magazine, mais il est surtout chargé des relations avec la presse.
Comme beaucoup de journalistes de presse écrite, Philippe a ressenti l'envie de se consacrer à un champ d'écriture plus personnel même si ses ouvrages n'ont pas les tirages du magazine du Conseil général (345 000 exemplaires !). En 1998, il sort son premier roman Rue Saint-Blaise qui révèle un indéniable talent d'écrivain et qui l'encourage à poursuivre dans la fiction. L'écriture ne se décrète pas et elle prend du temps ; il faut compter un an d'écriture et un an de corrections ! Philippe n'hésite pas à faire lire ses manuscrits à un petit cercle d'amis qui donnent des avis souvent très divergents et qui peuvent conduire notre auteur à changer radicalement l'épisode d'un roman.

L'inspiration ne se commande pas davantage : chez Philippe, le désir d'écrire doit être fort, oscillant entre travail et plaisir. Évitant la complaisance autobiographique, Philippe puise cependant son inspiration dans des milieux qu'il connaît ou qu'il a plus ou moins côtoyés. Les personnages de son recueil de nouvelles paru en 2004, Histoires pas très cathodiques, évoluent
dans la société de consommation actuelle aux goûts formatés par la télé. Dans J'irai décrocher la Une, son deuxième roman paru en 2007, il met en action des jeunes qui tentent de percer dans l'univers des médias au moment de la privatisation annoncée de la Une.
De l'aveu même de Philippe, ce qui réunit surtout ses romans, c'est l'envie pour les personnages de dépasser les limites de leur propre vie. Les autres contrarient inévitablement nos rêves. Lorsque ses personnages veulent faire le choix de la «vraie vie» et non pas celui du modèle imposé par les médias, ils se retrouvent sur des chemins inattendus et difficiles et deviennent plus vulnérables. Il s'agit bien là des préoccupations d'un romancier qui lit aussi beaucoup et notamment les œuvres d'auteurs confirmés : Éric-Emmanuel Schmitt, Paul Auster et Anna Gavalda figurent parmi ses auteurs fétiches.
Philippe a aussi écrit des documentaires sur le département: son ouvrage L'Anjou, entre Loire et tuffeau, coécrit avec Catherine, son épouse, s'est vendu depuis 2001 à plus de 10 000 exemplaires. Toujours avec Catherine, il prépare pour 2008 une biographie d'Hervé Bazin dans la collection « Sur les pas de... » aux éditions du Petit Pavé. Ces prochaines semaines, il aura l'occasion de vivre une nouvelle expérience avec le « Prix Flaubert ». Le CHU d'Angers lui a demandé d'être le Président du jury pour les Pays-de-la-Loire de ce prix littéraire. En mars, ce jury attribuera un prix pour un concours de nouvelles dont les bénéfices serviront à financer des équipements pour des enfants hospitalisés au CHU d'Angers. Littérature, quand tu nous tiens...

Pèle M&L
N°21 - décembre 2007


Toutes les revues de presse