Edition indépendante Angers 49 - Pays de Loire

L'AUTEUR du Petit Pavé

Alexandre Dumas - Photo

Alexandre Dumas


Biographie

Alexandre Dumas est né le 24 juillet 1802 à Villers-Cotterêts dans l’Aisne. Son père, Thomas Alexandre Davy de la Pailleterie, était général de la révolution française, d’origine haïtienne et métisse, il mourut en 1805 quand Alexandre n’avait que trois ans et demi. Le jeune Alexandre fut alors élevé par sa mère, et reçu une éducation plutôt simple. Après des études médiocres, il travailla comme clerc chez un notaire, et commença à écrire des pièces de théâtres qui ne furent qu’échecs. En 1823, il s’installa à Paris, où il entra au service du Duc d’Orléans comme expéditionnaire grâce à son sens de la calligraphie.
En 1824, né son fils Alexandre, qui sera lui aussi écrivain (la Dame aux camélias en 1852). Il continua d’écrire pour le théâtre Il continua à écrire pour le théâtre et connut enfin le succès grâce à la représentation en 1829 Henri III et sa cour. Le succès ne le quittera plus.
Il sera alors un auteur prolifique (grâce à l’aide notoire de plusieurs nègres, dont Auguste Maquet ou Gaspard de Chaville), et laissera de grandes œuvres, devenues aujourd’hui des classiques, telles les Trois Mousquetaires ou le Comte de Monte-Cristo en 1844. La même année, Dumas fait bâtir le "Château de Monte-Cristo" à Port-Marly. En 1846, il fait construire son propre théâtre où il fait jouer les pièces de plusieurs auteurs européens, tel Shakespeare, Goethe, ou Schiller...
En 1850, le théâtre fait faillite, entraînant Dumas à la ruine, l’obligeant à vendre aux enchères le Château Monte-Cristo. Mais criblé de dette, poursuivi par plus de 150 créanciers, Dumas doit s’exiler en Belgique en 1851.
En septembre 1870, après un accident vasculaire qui le laisse à demi-paralysé, Dumas s’installe chez son fils près de Dieppe. Il y meurt le 5 décembre 1870.
Le 30 novembre 2002, ses cendres furent transférées au Panthéon de Paris.


Oeuvres

De 1825 à 1868, Dumas écrit, aidé de nègre, plus de 120 ouvrages (théâtre et romans), dont
-Henri III et sa cour (théâtre), 1829
-Les Trois Mousquetaires, 1844
-Vingt ans après, 1845
-Le Comte de Monte-Cristo, 1845 – 1846
-La Reine Margot, 1845
-La Dame de Monsoreau, 1846
-Les Louves de Machecoul, 1858

et une dizaine de titre posthume.



Son ouvrage aux Éditions du Petit Pavé

Les Louves de Machecoul