Edition indépendante Angers 49 - Pays de Loire

NOS AUTEURS

Association Terra Nova
 Association Terra Nova : auteur du petit pavé

Biographie

L’association Terra Nova a pour but d’informer et de sensibiliser aux questions environnementales. Elle a vu le jour le 23 mai 2005 à Angers et son domaine d’action se situe sur tout ...
Accéder à la fiche complète
Tous les auteurs

NOS COMPTOIRS DE VENTE



COMPTOIR RURALIVRE
La Boutique du Livre & Imprimé
49320 Brissac-Quincé

SIEGE SOCIAL
49320 St Jean des Mauvrets

ESPACE L'AUTRE LIVRE
75005 Paris

COMPTOIR SPE
75015 Paris

Retrouvez-nous sur Facebook

L'OUVRAGE du Petit Pavé

Le château du Plessis Macé - Photo plessis-mace_0.jpg

Le château du Plessis Macé

de Daniel Langlois-Berthelot

Résumé

Dix siècles d’histoire Chroniques d’hier et d’aujourd'hui du château du Plessis-Macé, l'une des richesses du département de Maine-et-Loire.


Quatrième couverture

Daniel Langlois-Berthelot est le fils du dernier propriétaire privé du Plessis-Macé, qui hérita du château de Charles-Victor et Camille Langlois. L’auteur, qui y a donc vécu, entretient avec le château du Plessis-Macé une relation particulière. Ils nous livre ici ses souvenirs, et les résultats de ses recherches sur ce château, aujourd’hui l’un des plus reconnus de la région angevine.

Du XIe siècle au XXe siècle, l’histoire de ce lieu nous est contée. Aux origines, un château à motte, appelé « Plessis », et dont les premiers seigneurs furent Rainaud du Plessis et son fils Macé (ou Matthieu). Durant plusieurs siècles, le domaine restera dans la famille, mais son état se dégradera. Au XVe siècle, Louis de Beaumont devient propriétaire et remet en état le monument.
Le château devient un lieu agréable et reconnu, recevant à plusieurs reprises les rois de France (Louis XI, Charles VIII, François Ier, Henri IV). Au XVIIIe siècle, François Walsh, comte d’origine Irlandaise, achète la propriété qui restera dans la famille jusqu’au XIXe siècle, sans être jamais habitée. En 1868, la comtesse Walsh s’installe au château et entame de grands travaux de restauration.

Au début du XXe siècle, l’intérêt patrimonial du château est reconnu, mais il reste en mauvais état. De 1908 à 1967, la famille Langlois, sur deux générations, va travailler à la restauration du monument. Soucieux de l’avenir de ce lieu, Philippe Langlois donne le château au Conseil Général.
Le lieu connaît alors une nouvelle vie, une restauration plus pragmatique, un lieu de réception, de visite, et surtout l’une des plus belles scènes du fameux festival d’Anjou.



Caractéristiques
Juin 2009
ISBN : 978-2-84712-218-3
178 pages - Format : 16x23cm - 23 €uros

FRAIS DE PORT OFFERTS !

L'AUTEUR