Edition indépendante Angers 49 - Pays de Loire

NOS AUTEURS

Yoann Musset
Yoann Musset : auteur du petit pavé

Biographie

Les yeux grands ouverts vers le haut Les cheveux qui n’en font qu’à leur tête Une paire de Levi’s trop larges Comme je ne sais pas nager Je n’ai pas le bassin serré. Autoport ...
Accéder à la fiche complète
Tous les auteurs

NOS COMPTOIRS DE VENTE



COMPTOIR RURALIVRE
La Boutique du Livre & Imprimé
49320 Brissac-Quincé

SIEGE SOCIAL
49320 St Jean des Mauvrets

ESPACE L'AUTRE LIVRE
75005 Paris

COMPTOIR SPE
75015 Paris

Retrouvez-nous sur Facebook

L'OUVRAGE du Petit Pavé

Vision du visage - Photo vision.jpg

Vision du visage

de Elisabeth Launay-Dolet

Résumé

En écrivant Vision du Visage, Elisabeth Launay-Dolet a voulu rendre amour et hommage à une jeune femme venue de  Pologne dans les années 1920 pour travailler à Clermont-Ferrand comme ouvrière d’usine : sa grand-mère. Déjà orpheline de père, celle-ci se trouva sans doute trop démunie lorsqu’elle accoucha, en 1926, à vingt-deux ans, de la mère de l’auteur. Elle confia son enfant à l’Assistance Publique et sa trace se perdit dans la nuit.


 Ce recueil dit la recherche du visage aimant et douloureux d’une grand-mère sublimée par la poésie. Car les renseignements collectés à Clermont et aux Archives Départementales (depuis l’annonce impromptue, il y a seulement quelques années, de ces racines polonaises) sont restés maigres. Et le lieu de naissance en Pologne de cette mystérieuse grand-mère, qui a été mal orthographié sur les registres français, demeure incertain.


Quatrième couverture

Dans ce diptyque poétique, composé de Roses Prophétesses et de Vision du Visage, le chemin de la quête, avec ses oiseaux et ses roses, semble annoncer un bonheur à venir. Et ce sera finalement le visage éternel de la défunte qui sera trouvé par-delà la mort.


 Elisabeth Launay-Dolet a reconnu dans les oeuvres d’une artiste, peintre et scénographe, cette même quête du visage. Par une étrange coïncidence, Nathalie Rothkoff avait fait le portrait de sa grand-mère, polonaise elle aussi et disparue dans la Shoah. C’est une dizaine d’encres que lui a inspirées ce recueil, dont quelques-unes sont reproduites dans l’ouvrage.


 « J’entends chanter des résonances d’Apollinaire, de Saint-John Perse, même de Baudelaire, dans les beaux poèmes des Roses Prophétesses (émouvante offrande à vos génitrices ballottées par un rude destin) et de Vision du Visage, qui me font aussi penser, dans le domaine philosophique, au sens du visage chez Lévinas et dans la pensée juive… »


Claude Hagège



Caractéristiques
Juin 2014
ISBN : 978-2-84712-411-8
Encres
52 pages - Format : 13x21 - 8 €uros

FRAIS DE PORT OFFERTS !

LES AUTEURS